Via Bolena - Voie Bolène / Lyon - Rodez

2019-01-29

Lyon

  • THÈMATIQUE Nature (espace, paysages)
    Culture (patrimoine et histoire)
    Terroir (Goûts et saveurs)
  • NIVEAU Adulte (loisir)
  • DURÉE 100 heures
  • DISTANCE303.0 km
  • DÉNIVELÉ (+ / -)5284 m
  • BALISAGEPas de balisage
  • ANIMAUX ACCEPTÉS Oui

PANORAMA

Monts du lyonnais Feurs Monts du Forez Saint-Paulien Oppidum de Ruessio Plateau du Devès Gorges Sauvages de l'Allier Pont d'Alleyras Vabres Plateau de la Margeride Thoras Parc des Bisons Sainte Eulalie en Margeride Serverette Javols Musée gabale Plateau de l'Aubrac Rodez

CARTE DE RÉFÉRENCE

GESTIONNAIRE

Voie Bolène en Velay Gévaudan

Description de la randonnée

La Via Bolena est le chemin gallo-romain qui partait de Lugdunum (Lyon) et se dirigeait sur Burdigalia (Bordeaux) et Tolosa (Toulouse) par le sud du massif central, par Feurs, St Paulien, Alleyras, Javols, Rodez. C'était une voie administrative, militaire et rapide contrairement aux chemins dits "de César" plus voués aux chariots et aux échanges commerciaux. Les marcheurs et cyclotouristes libres gagneront beaucoup de temps pour descendre vers les Pyrénées Atlantiques et le sud ouest en empruntant cette voie et en évitant les chemins surpeuplés de pèlerinage actuels (de la via Podiensis vers Compostelle par exemple). Nous proposons les parties Monts du Lyonnais, Forez, Velay, Gévaudan et Aubrac jusqu'au pays ruthène (Rodez). La partie Rodez Bordeaux et Toulouse sera étudiée dans les procaines années. Les sections de Lyon à Feurs, de Feurs à St-Paulien, de St-Paulien à Alleyras, d’Alleyras à Javols et de Javols à Rodez sont renseignées. Le randonneur trouvera ici les tracés au plus proche de l’histoire connue de la Voie Bolène. A chaque marcheur de composer ses étapes avec les infos données, hébergements, restauration et autres intérêts. Nous conseillons de s’appuyer sur nos cartes et leurs traces GPX (sur notre site) L’association poursuit son travail de défrichage de la voie historique. Polémiques de passionnés d’histoire mises à part restons modestes, le temps a fait son travail et il est très difficile de détenir une vérité après 2000 ans. Nous pensons aussi avoir été les plus honnêtes possible en nous référant aux derniers travaux d’érudits. Ne perdons pas de vue non plus l’échelle des temps : il n’est pas question ici de chemins d’échanges commerciaux médiévaux mais comme nous le disions ci-dessus de voie militaire et administrative romaine (de 100 avant JC à 200 après JC) et même antérieure. Toute info pratique avec videos du parcours simulé, avec les hébergements, les possibilités de restaurations et les sites remarquables sur http://voie-bolene.info